Les types d’Alopécie

Alopécie Areata

Il s’agit d’un syndrome auto-immune dans lequel le système immunitaire s’attaque aux follicules pileux, provoquant une chute de cheveux inégale. Ces zones dégarnies de la taille d’une pièce de monnaie apparaissent la plupart du temps sur le cuir chevelu, mais peuvent concerner n’importe quelle partie du corps.

Alopécie Barbae

L’ Alopécie Barbae est une forme localisée d’alopécie affectant la zone de la barbe chez les hommes. Bien que moins marquée que d’autres formes d’alopécie, elle mène toutefois à une perte de pilosité sporadique (généralement en plaques, mais affectant parfois l’ensemble de la barbe).

Alopécie De Traction

Cette alopécie résulte des coiffures tirant les cheveux assez fort pour les déraciner du cuir chevelu. Une tension excessive appliquée sur le cuir chevelu peut mener à une perte définitive de cheveux, en empêchant le développement de nouveaux follicules pileux.

Effluvium Télogène

Ce trouble est généralement dû à des phases de stress ou à des traumatismes comme un accouchement, un deuil ou une maladie grave. Il entraîne une chute de cheveux excessive, avec 30% ou plus du cuir chevelu passant en phase télogène (phase de chute de cheveux), soit trois fois la quantité normale.

Alopécie Androgénétique

Cette affection est souvent appelée calvitie masculine ou féminine. Chez les hommes, elle se manifeste par une chevelure de plus en plus dégarnie, suivie d’un affinement des cheveux au niveau de la couronne et des tempes. Les femmes tendent

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier